Sam 24 Août 2013 22h

concertos pour flute et traverso

ensemble amarillis / Heloise Gaillard

les musiciens de saint-julien / François Lazarevitch

la simphonie du marais / Hugo reyne

collegium marianum / Jana Semeradova

Georg PhilippTelemann (1681-1767)

Concertos pour flûte TWV 51 C1, TWV 51 F1
Concertos pour traverso TWV 51 H1, TWV 51 D2
Concerto pour flûte et traverso TWV 52 E1

 

 

Ensemble Amarillis
Direction : Héloïse Gaillard

 

Les Musiciens de Saint-Julien
Direction : François Lazarevitch

 

La Simphonie du Marais
Direction : Hugo Reyne

 

Collegium Marianum
Direction : Jana Semerádová

 

 

Centre Culturel, Sablé sur Sarthe

 

 

Au début du XVIIIe siècle, la musique instrumentale en Allemagne se nourrit des expressions françaises et italiennes. Les compositeurs allemands brillent dans une appropriation subtile de ces influences, qu’il s’agisse d’ouvertures majestueuses “à la française” ou des concertos virtuoses écrits “à l’italienne”. La musique instrumentale de Telemann est l’illustration de cette réussite. Si sa longue carrière à Hambourg correspond à une période fructueuse et à l’écriture de centaines de concertos et ouvertures, c’est cependant une expérience antérieure, au palais de Moravie, qui est déterminante pour ce jeune compositeur à la recherche d’un style personnel. En 1705, Telemann, alors au service du Comte Erdmam von Promnitz qu’il accompagne dans ses domaines en Pologne, découvre en effet la musique et les danses de Haute-Silésie. Ces influences folkloriques sont particulièrement visibles dans plusieurs concertos et notamment dans le magnifique concerto en mi mineur qui clôturera, mêlant la flûte et le traverso, cette Grande Veillée 2013. Pour la seconde année consécutive, ce concert, dédié aux concertos pour instruments, permettra au public de découvrir un corpus de pièces d’un même compositeur et de recevoir différentes écoles d’interprétation sur un même concert. Cette soirée s’annonce ainsi réjouissante, à l’image de l’émulation qui anime les ensembles, les solistes participants mais aussi le public, séduit et enchanté par la proposition la saison passée.

 

 

Durée 2h avec Entracte
Tarif C

 

 

Production Festival de Sablé

 

© Nicolas Joubard